• Accueil
  • > Recherche : mandombe info
( 12 août, 2011 )

« Mandombe »: Ecriture Négro Africaine

Mandombe, l’écriture négro-africaine est une révélation divine par Simon Kimbangu à Wabeladio Payi pour l’homme noir.

Cette écriture est un nouveau schème de développement de la civilisation négro-africaine moderne.
A plusieurs titres, elle préconise l’évolution multiforme des sciences, partant de la mécanique, de l’art, de l’architecture, des lettres, de la géométrie, etc.

En tant que graphie, elle renferme en son sein un ensemble de signes graphiques partant des réalités africaines. L’écriture Mandombe se veut un support de communication original le mieux adapté aux langues africaines. En d’autres termes, elle est une graphie correspondant aux systèmes linguistiques africains qui permet à n’importe quelle langue négro-africaine de reproduire ses sons sans peine. Elle permet à l’Afrique et sa diaspora de reconquérir son originalité en retrouvant une manière propre de penser, de s’exprimer, de créer, pour retrouver sa véritable identité et se rassembler autour d’un idéal commun, celui de bâtir un nouveau monde dans la diversité des nations et des idées.

En tant que nouvelle science, elle est une base de recherches susceptibles d’engendrer plusieurs réalités nouvelles dans différents domaines.
En fait, il existe deux étapes principales de l’écriture Mandombe, à savoir : apprendre à lire et à écrire puis passer au Kimbangula, c’est-à-dire l’aptitude à faire des découvertes et inventions en utilisant les éléments du Mandombe comme base de travail.
Développant l’intelligence et le jugement et stimulant l’esprit créatif des négro-africains, elle aidera l’Afrique noire et sa diaspora à sortir des limbes de l’oubli, de la marginalisation séculaire et de tout complexe d’infériorité.

Bref, l’écriture Mandombe en ce 21ème siècle est un sceau évident d’une nouvelle ère pour l’Afrique et sa diaspora.

Par conséquent, le Mandombe est, non seulement un outil d’alphabétisation, de la revalorisation de l’identité culturelle de l’homme noir mais aussi un dévoilement d’une autre compréhension scientifique de la culture africaine en vue d’apporter le savoir africain à la grande société des connaissances universelles pour le développement harmonieux de l’humanité.

Lire la suite…

|