( 3 juin, 2011 )

Mon rêve Familier

 

Mon Rêve Familier

 

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

 

D’une femme inconnue et que j’aime, et qui m’aime

Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même,

 

Ni  tout à fait une autre, qui m’aime et me comprend.

 

 

Car elle me comprend et mon coeur, transparent

Pour elle seule, hélas! cesse d’être un problème

Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,

Elle seule les sait rafraîchir,  en pleurant.

 

Est-elle brune, noire ou rousse ? je l’ignore.

Son nom ? je me souviens qu’il est doux et sonore

Comme ceux des aimés que la vie exila.

 

Son regard est pareil au regard des statues,

Et  pour sa voix, lointaine, si calme et grave, elle a

L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

 

( 15 mars, 2011 )

Simon KIMBANGU: le messie Africain (R.D.Congo)

Simon KIMBANGU

Simon Kimbangu, né le 12 septembre 1887 à Nkamba près de Mbanza-Ngungu et décédé le 12 octobre 1951 à Élisabethville (actuelle Lubumbashi), est un religieux congolais. Né dans l’État indépendant du Congo (futur Congo belge), il devient prédicateur dans les années 1920 et commence son ministère de prédication et de guérison le 6 avril 1921 à Nkamba. Connu pour ses enseignements qui donneront par la suite naissance au kimbanguisme.

Fils de Kuyela et Luezi Kimbangu, Simon Kimbangu est baptisé par la Baptist Missionary Society en 1915 et devient alors catéchiste. C’est à cette époque qu’il dit recevoir une vision divine, qui lui ordonne d’aller prêcher et guérir les malades. L’histoire veut qu’il ait alors guéri une jeune femme dénomée Nkiantondo au nom de Jésus-Christ, dans son village natal de Nkamba. Il acquiert vite la réputation de ressusciter les morts, de rendre la vue aux aveugles, de faire parler les sourds et muets, de marcher les paralytiques et de chasser les esprits démoniaques. C’est ainsi qu’il attire à ses prêches des milliers d’auditeurs et qu’il cause la méfiance des autorités belges. On le surnomme Ntumua ya Nzambi’a Mpungu, traduction en kikongo d’« envoyé de Dieu tout puissant ».

Bien que la prédication de Kimbangu n’ait pas de contenu politique affirmé, il prédit néanmoins la libération de l’homme noir sur un plan spirituel et physique, l’indépendance du Congo et la reconstitution de l’Empire Kongo, prophétisant la « deuxième indépendance » (dipanda dianzole en kikongo). Il ajoute qu’un jour l’homme blanc deviendra noir et l’homme noir deviendra blanc. Les autorités belges, alertées par les missionnaires catholiques et protestants, le font arrêter, ainsi que ses plus proches fidèles, le 12 septembre 1921 et l’accusent de sédition. Il est condamné à mort avant d’être finalement gracié par le roi Albert Ier de Belgique ; il voit sa sentence commuée en détention à perpétuité accompagnée de 120 coups de fouet.

Durant ses trente ans d’emprisonnement, Kimbangu continue d’être considéré comme un leader spirituel malgré l’absence de contact avec ses fidèles. Il devient également un symbole du nationalisme congolais. Il meurt finalement à la prison d’Élisabethville (actuelle Lubumbashi) en 1951.

À l’instar de Jésus-Christ, Simon Kimbangu choisit sept apôtres, pour l’accompagner dans sa mission, et édicte trois règles morales :

  • l’abolition des symboles religieux traditionnels ;
  • la suppression des danses érotiques et des tambours de danse ;
  • l’abolition de la polygamie.

Il s’oppose également aux pratiques magiques et à la sorcellerie.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 14 mars, 2011 )

Le quotidien de Kinshasa

KULUNA

Dans la capitale congolaise (Kinshasa),  il y a ce dernier temps un phénomène mortel appelé « KULUNA » qui ne cesse de derranger les esprit esprits de Kinois . Toute fois, le gouvernement se mobilise pour mettre fin à ce phenomène dit « KULUNA », nous observons que ce denier commence avoir plus d’ampleur que les années précedentes.

C’est quoi le KULUNA ?

le KULUNA, c’est un peu un revolte de jeunes sans emploi qui se groupés en bande conduit par un général (haut grade de KULUNEURS). Ce différent groupe possède un nom d’identification tel que: « Séquence », Armée Rouge » « Les Zoulous » « Le Kata kata (coupeurs) » et tant d’autres.  Ce groupes sont  armée des armes blanches (machette, couteau, bouteilles,  cailloux, …) Leur seul objectif est de semer la terreur dans la capitale. Le peuple demande qu’on  commence à les pendre  dès qu’on les arrête mais le gouvernement n’est pas de cet avis parce qu’il doit respecter le soit disant « droits de l’homme » qu’eux mêmes les auteurs n’en respectent pas. Le ministre de la justice congolaise (RDC), Mr  LUZOLO BAMBI  a décidé de les juger en publique puis les envoyer plus loin de la capitale pour aller faire le champs comme ils déclarent la manque d’emploi. Les différents sites qu’on les exiles sont: Boulouwo (à 50 km de la frontière de Burundi), Angenga et autre.

Les sortes de KULUNEURS:

A part ces petits voyou, il y a encore des « KULUNEURS en cravate » ces messieurs là qui sont à la tête de notre pays, qui ne font rien  comme bien publique, qui ne se contentent que de leurs ventres , sont là que pour détourner l’argent  des fonctionnaires etc.  Telle est la qualification des politiciens qui n’ont pas le souci du peuple. Les hommes de Dieu qualifient ce phénomène comme un signe de la fin. Préparons nous.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 10 mars, 2011 )

Je Peux

           Africa

Si tu te croit battu, tu le seras;

Si tu n’ose pas, tu n’auras rien;

Si tu veux gagner, mais si tu t’en croit incapable,

Il est presque certain que tu ne gagneras pas.

Si tu croit que tu vas perdre, tu es perdu,

Car, dans le monde, on se rend compte

Que le  succès dépend de la confiance en soi;

Tout dépends de notre état d’esprit.

Les batailles de la vie ne sont jamais vaincues,

Il suffit de dire « Je  peux ».

 

D’après  Ben Lukombo

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 8 mars, 2011 )

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

123456
« Page Précédente
|