( 24 septembre, 2011 )

La plus belle lettre à sa mère

Une mère rentre dans la chambre de sa fille qu’elle trouve vide. Sur le lit une lettre. Elle imagine le pire en ouvrant la lettre : Ma maman chérie, Je suis désolée de devoir te dire que j’ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l’amour de ma vie. Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos, son piercing et sa super moto. Mais ce n’est pas tout ma petite maman chérie. Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois. Il veut beaucoup d’enfants avec moi, c’est mon rêve aussi. Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les maux. Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu’ils seront à court d’héroïne et de cocaïne pour qu’ils ne souffrent pas. Entre-temps, j’espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu’Abdoul aille mieux. Il le mérite vraiment tu sais. Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j’ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et le peu d’expérience qui me manque, Abdoul peut le compenser avec ses 44 ans. J’espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants. Mais d’abord je vais avec Abdoul chez ses parents en caravane pour que nous puissions nous marier. Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour. Ta fille qui t’aime.
PS : Je te raconte des idioties maman, je suis chez les voisins ! Je voulais juste te dire qu’il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit. Je t’aime.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 24 septembre, 2011 )

Oh La vie en couple ! com c beau…

Madame : Allez… S’il te plaît chéri ?
Monsieur : Non. Laisse-moi tranquille.
Madame. Allez, ça ne te prendra pas trop de temps.
Monsieur : Après je ne saurai pas me rendormir.
Madame : Mais sans ça, je ne pourrai pas dormir.
Monsieur : Je voudrais bien savoir pourquoi tu penses à des trucs pareils au beau milieu de la nuit?!
Madame : Parce que je suis brûlante!
Monsieur : Toi, tu es chaude au pire moment, vraiment.
Madame : Si tu m’aimais, je ne devrais pas avoir à insister comme maintenant pour que tu le fasses
Monsieur : Si tu m’aimais MOI, tu aurais plus de considération pour moi.
Madame : Alors tu ne m’aimes plus.
Monsieur : Mais si je t’aime, mais laisse tomber ça pour cette nuit, OK.
Madame : (sanglots)
Monsieur : (Aaarrghh-soupirs) D’accord, je vais le faire, tu as gagné.
Madame : Qu’est-ce qui se passe chéri? Tu as besoin d’éclairage?
Monsieur : Je ne trouve pas…
Madame : Ben vas-y à tâtons, tu vas quand même bien y arriver.
Monsieur : Ça y est, voila. J’y suis. Alors, heureuse?
Madame : Ahhhh, enfin, OUI, comme ça fait du bien!
Monsieur : Bon, la prochaine fois que tu voudras dormir la fenêtre ouverte, t’iras l’ouvrir toi-même!

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 19 septembre, 2011 )

Russie : deux milliardaires en viennent aux mains en direct !

Image de prévisualisation YouTube

Samedi soir (17/09/2011), les téléspectateurs russes ont pu assister à une scène tout bonnement incroyable. Deux milliardaires se sont violemment battus en direct.

Alexandre Lebedev, un ancien membre du KGB devenu milliardaire dans la finance, s’en est violemment pris à Sergueï Polonski, un autre milliardaire russe, alors qu’ils étaient tous les deux invités d’une émission télé. Le thème de l’émission portait sur la crise financière.

En plein direct, alors que Sergueï Polonski commence à hausser le ton et à menacer les autres invités de leur coller « son poing dans la gueule », c’est finalement Alexandre Lebedev qui sort de ses gonds. Il se jette sur Sergueï Polonski et le frappe violemment au visage. Ce dernier est alors projeté plusieurs mètres en arrière !

Une scène hallucinante à la télévision mais heureusement rare.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

( 17 septembre, 2011 )

Y a 2 CaS !!!!!

« Dans cette vie, il y a seulement deux cas dont vous devez vous soucier. Ou bien vous êtes Femmes, ou bien vous êtes Homme.
Si vous êtes Femme, alors il n’y a pas de quoi vous en faire. Mais si vous êtes Homme, il y a deux cas dont vous devez vous soucier.
Ou bien vous êtes Civils, ou bien vous êtes Soldats. Si vous êtes Civil, alors il n’y a pas de quoi vous en faire.
Mais si vous êtes Soldat, il y a deux choses dont vous devez vous soucier. Ou bien vous êtes au bureau, ou bien vous allez aux Frontières.
Si vous êtes au Bureau, alors il n’y a pas de quoi vous en faire. Mais Si vous allez aux Front, il y a deux choses dont vous devez vous soucier.
Ou bien vous tuez Bandits, ou bien Bandit te tue. Si vous tuez bandit, alors il n’y a pas de quoi vous en faire.
Mais si bandit te tue, là il y a 2 cas : soit on t’enterre soit on te jette dans l’eau. Si on te jette dans l’eau, TU ES SAUVé mais si on t’enterre, là aussi il y a 2 cas : Soit tu pousses Arbre soit tu pousses Fleur. Si tu pousse Fleur, tu es sauvéééé, mais si tu pousses Arbre : là aussi  il y a 2 cas : Soit on te fabrique Tabouret soit on te fabrique Papier Hygiénique. Si on te fabrique Tabouret, tu es sauvééééé mais si on te fabrike papier hygienique, là aussi il y a 2 cas : soit GARCON t’utilise soit FILLE t’utilise. Si Garçon t’utilise, tu es sauvé mais si Fille t’utilise là aussi  il y a 2 cas : soit elle t’utilise DEVANT soit elle t’utilise DERRIERE. Si elle t’utilise DERRIERE, tu es sauvééé mais si elle t’utilise DEVANt, là aussi il y a 2 cas : soit elle est en bonne santé, soit elle est malade. Si elle est en bonne santé vous êtes Sauvééé mais si elle est malade, là aussi il y a 2 cas : soit elle t’utilise pour Gonococcie soit elle t’utilise pour SIDA. Si elle t’utilise pour Gono, vous êtes sauvééé, mais si elle t’utilise pou SIDA. Là je ne sais k’un seul CAS  dehh… Dévinez ! »

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 
 

( 16 septembre, 2011 )

Lettre de Séparation !

 

Lettre de séparation

Madame,

J’ai appris que vous étiez donné la peine de venir, hier, dans la soirée, trois fois, chez moi. Je n’y étais pas. Et dans la crainte qu’une telle persistance de votre part,  pourrait vous attirer de la mienne,  le savoir-vivre m’engage à vous prévenir que je n’y serai jamais.

J’ai l’honneur de vous saluer.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 16 septembre, 2011 )

Avec T♥i !!!

Avec toi !

Je me sens si bien,

Avec Toi Benjamin, 

Si tu t’en allais,

Je ne m’en remettrais. 

Tu passes dans mes rêves,

D’une manière si brève,

Si tu sais à quel point,

Je t’aime Benjamin.

J’aurais tellement aimé, 

Que tout ça se soit passé,

Un peu plus tôt,

ça aurait été beau.

Je t’aime mon Amour,

s’en est presque lourd,

pour mon coeur fragile,

Celui d’une fille. ♥

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 16 septembre, 2011 )

Laisse moi t’emmener !!!

Laisse moi t'emmener

Laisse moi t’emmener dans mon monde,

j’y garderai chacun de tes pas,

j’apprendrai tes réveils, j’inventerai tes nuit,

je resterai près de toi.

J’effacerai tous les destins tracés, recoudrai

toutes les blessures.

tes jours de colère, je lierai tes mains dans ton dos

pour que tu ne te fasse pas mal, je collerai ma bouche à la tienne

pour étouffer tes cris et rien ne sera plus

jamais pareil,

et si tu es seul nous serons seuls à deux. 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

( 16 septembre, 2011 )

Je t’aime comme tu es !!! ♥♥

je t'aime comme tu es !!! ♥♥

Un Jour,

Pendant les cours,

je t’ai remarqué,

et mon coeur  a tout de suite été attiré !!!

Que tu mettes des talons hauts ou bien des ballerines,

Que tu te maquilles ou non,

 que tu t’habille bien ou non,

Je m’en fous totalement !!!

Peu importe tes défauts,

Peu importe tes manies,

 peu importe tes qualités,

Je te veux tout entier,

Et comme tu es !!!

Je t’aime <3 <3

         Dédicacé à Ma Girl Bita, je ne la connais pas mais dédicace   à Elle !

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

( 16 septembre, 2011 )

L’amour ♥

 

L'amour

C’est un  soleil dans la vie, Un étoile qui nous guide la nuit, Une mélodie sans bruir… L’Amour c’est ce qui fait bruler  dans nos coeurs PASSION et DOUCEUR.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

( 16 septembre, 2011 )

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu.
Ma vie, en se formant, fut promise à la tienne ;
Ton nom m’en avertit par un trouble imprévu,
Ton âme s’y cachait pour éveiller la mienne.
Je l’entendis un jour, et je perdis la voix ;
Je l’écoutai longtemps, j’oubliai de répondre.
Mon être avec le tien venait de se confondre,
Je crus qu’on m’appelait pour la première fois.

Savais-tu ce prodige ? Eh bien, sans te connaître,
J’ai deviné par lui mon amant et mon maître ;
Et je le reconnus dans tes premiers accents,
Quand tu vins éclairer mes beaux jours languissants.
Ta voix me fit pâlir, et mes yeux se baissèrent ;
Dans un regard muet nos âmes s’embrassèrent ;
Au fond de ce regard ton nom se révéla,
Et sans le demander j’avais dit : Le voilà !

Dès lors il ressaisit mon oreille étonnée ;
Elle y devint soumise, elle y fut enchaînée.
Comme un timbre vivant, l’écho du souvenir
Appelait par ton nom l’écho de l’avenir.
Je le lisais partout, ce nom rempli de charmes,
Et je le relisais, et je versais des larmes.
D’un éloge enchanteur toujours environné,
À mes yeux éblouis il s’offrait couronné.
Je l’écrivais… bientôt je n’osai plus l’écrire,
Et mon timide amour le changeait en sourire.
Il me cherchait la nuit, il berçait mon sommeil ;
Il résonnait encore autour de mon réveil ;
Il errait dans mon souffle, et lorsque je soupire
C’est lui qui me caresse et que mon cœur respire.

Nom chéri ! nom charmant ! oracle de mon sort !
Hélas ! que tu me plais, que ta grâce me touche !
Tu m’annonças la vie, et, mêlé dans la mort,
Comme un dernier baiser tu fermeras ma bouche.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

123456
« Page Précédente  Page Suivante »
|